Bilan lecture, mi-novembre 2020

Couvertures
Relativement peu de lectures pour cette première quinzaine parce qu’après une belle relecture, j’ai eu du mal à terminer la trilogie de La terre fracturée.

Tout d’abord, la relecture, avec Le voyageur malgré lui, de Anne Tyler. (Oui, parce que j’avais plus envie de relire celui-là que L’alchimiste de Paulo Coelho 😉 )

Macon Leary a perdu son fils il y a un an et son épouse l’a quitté. Son aversion des voyages l’a ammené à rédiger des guides de voyages pour hommes d’affaires qui, eux non plus, ne veulent pas être dépaysés. Son pragmatisme s’applique aussi dans son quotidien où il optimalise les tâches ménagères jusqu’à l’excès.
Un jour, il croise la jeune et enjouée Muriel qui se charge de son chien pendant son absence…

J’avais vu ce livre à l’adolescence et je me rappelais avoir été amusée par les extravagances de Macon. Trente ans après, j’ai toujours autant apprécié ce récit. Je ne me rappelais par contre plus du tout de la famille de Macon qui est aussi très spéciale. On s’amuse beaucoup même s’il a quelques longueurs.
★★★

Ensuite, enthousiasmée par le premier tome de la trilogie de N.K. Jemisin La terre fracturée, j’ai voulu continuer la saga alors que l’univers très particulier était encore bien frais en mémoire.
La porte de cristal commençait bien : le contexte étant bien en place, on peut un peu se laisser aller à juste suivre les aventures d’Essun. On découvre une nouvelle comm, Castrima, et ses habitants. On suit les personnages marquants du premier tome. Il ne se passe rien de spécialement renversant mais on se dit que c’est un second tome, entre le contexte du premier et la conclusion finale…
★★★

J’ai tout de suite enchaîné avec le dernier tome Les cieux pétrifiés. Et là, je me suis totalement détachée de l’intrigue. Le fantastique était déjà un peu trop présent à mon goût dans le tome 2 avec la magie qui s’est ajoutée à l’orogénie mais là c’est devenu un gros mélange indigeste. Il y a certes des considérations sur les minorités exploitées le respect, l’écologie mais ça n’a pas été suffisant pour m’intéresser. J’ai donc subi ma lecture jusqu’au bout pour connaître le dénouement mais j’ai eu un peu de mal.
★★

 


Ce blog ne contient aucune publicité et ne vous trace pas. N’hésitez donc pas à me laisser un petit commentaire si vous appréciez ce contenu.
Vous pouvez aussi consulter la liste de mes chroniques littéraires ou mon système de cotation des livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *